Faisant suite à l’ouverture du poste d’interne en oncogénétique dans l’Unité dont le Dr Odile Cohen-Haguenauer (MD-PhD) a la responsabilité à l’hôpital Saint-Louis, cette dernière souhaite recruter un AHU à la rentrée de novembre 2019.

La candidate ou le candidat recherché(e) a une formation scientifique à côté de sa formation médicale : en effet, cette culture est indispensable dans ce domaine où les connaissances sont très évolutives. Dans une vision pérenne, une thèse de sciences sera exigée.

A l’heure actuelle, outre le poste d’interne (approfondissement-FST en cours), l’Unité compte un assistant-spécialiste, quatre conseillères en génétique, ingénieurs  et ARC du service, une secrétaire, une cadre et le Dr Cohen-Haguenauer. Vous trouverez le livret d’info parcours patients ici.

L’unité prend en charge l’ensemble des patient(e)s du territoire cancer nord de l’AP-HP affectés par un large spectre de localisations tumorales: sein, ovaires, mélanome, prostate, cancers du tube digestif, du rein et cancers rares ; l’activité relative aux hémopathies malignes est en cours de développement. A noter, il n’y a pas de consultation pédiatrique. L’unité coordonne en outre la prise en charge des personnes à risque génétique (programmes personnalisés de suivi/ PPS), à travers le réseau sein à risque AP-HP labellisé et soutenu par l’Institut National du Cancer (http://seinarisque.aphp.fr). L’unité organise la RCP d’oncogénétique, avec confrontation clinico-biologique.

Le service bénéficie d’une organisation dynamique avec des mises à jour permanentes des connaissances et des supports d’information, qui servent de référence à l’ensemble de l’AP-HP. Une démarche qualité y est en appliquée. L’unité est entièrement informatisée sur le logiciel spécialisé MediFirst-Genetics avec deux bases de données communicantes : (i) consultation et laboratoire ; et (ii) suivi à haut risque génétique.

Au plan de la recherche clinique, le Dr Cohen-Haguenauer coordonne un programme hospitalier de recherche clinique en cancérologie (PHRC-K) 2018-2021 ; et un contrat de recherche clinique AP-HP 2018-2019.

Enfin, les analyses moléculaires sont désormais  réalisées sur le site, au laboratoire d’oncologie moléculaire (LOM) et la plate-forme de génétique moléculaire des tumeurs (DGTS) avec une offre clinico-biologique intégrée en oncogénétique pour le territoire cancer nord de l’AP-HP. Les travaux conduits dans l’unité mixte de recherche approchent certains mécanismes moléculaires relatifs au cancer du sein et ceux de l’immunité.

Pour toute question, voici mon adresse mail : odile.cohen-haguenauer@aphp.fr.

 

Share This
%d blogueurs aiment cette page :