Thèse d’université es Sciences

La thèse d’université en sciences ou « thèse de sciences » correspond à l’aboutissement d’un cursus universitaire scientifique. En France, la durée d’une thèse est généralement de trois ans. Elle requiert néanmoins officiellement un minimum de deux inscriptions universitaires. Cette durée peut, sous certaines conditions, être étendue d’un an avec l’accord du directeur de l’école doctorale, soit 4 ans.

Les candidats choisissent parfois de poursuivre le cursus clinique sans interruption et de réaliser la thèse de science en parallèle au prix d’un rythme de travail plus important. D’autres préfèrent s’y consacrer à plein temps, après obtention de financement (par exemple de l’école doctorale). 

La réalisation d’une thèse d’université en science est assez fréquente parmi les médecins généticiens. Il s’agit d’ailleurs d’un pré-requis à un certain nombre de poste, en particulier à celui de MCU-PH.

La thèse de science s’inscrit dans la continuité du Master 2 recherche. Les différents éléments sont donc fondamentalement les mêmes mais le doctorat demande un travail évidemment plus poussé. Il consiste en un travail scientifique original, permettant une «avancée des connaissances dans une au moins des disciplines scientifiques».  Elle est validée par une soutenance de thèse et est également sujette à la publication d’un ou plusieurs articles en premier auteur. Ces critères sont définis par l’école doctorale, il n’y a pas de pré-requis nationaux.

La thèse de science en France se fait exclusion dans le cadre d’une école doctorale. Les conditions d’inscriptions sont : être titulaire d’un niveau Master 2 scientifique, avoir un directeur de thèse et pouvoir prouver un financement équivalent au minimum au SMIC pour une durée d’au moins 3 ans.

Le financement peut être acquis de deux manières différentes :

  • Soit la thèse est réalisée en même temps que son activité professionnelle, la rémunération constitue le financement du projet. Cette méthode est à discuter au cas par cas avec les responsables pédagogiques des écoles doctorales.
  • Soit la thèse est faite à plein temps :
    • Le financement prend la forme d’un contrat doctoral livré sous concours par l’école doctorale (bourse MESR), fréquemment délivrée préférentiellement aux étudiants en Sciences.
    • Le financement est assuré par une association, une fondation ou une région (INCA, ARC….) sous la forme d’un contrat pour la durée de la thèse éventuellement complété par une année recherche.
    • Le financement est assuré  par l’intermédiaire d’une Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE) dans le cadre d’un contrat entre l’Institut de Recherche et l’industriel.

Références

Share This